Un office de tourisme pour les gros

/, tourisme/Un office de tourisme pour les gros

L’Office de tourisme de Chautagne va-t’il disparaitre ?

12 août 2016

Voilà ce qui se passe.

Au hasard des conversations, avec les collègues- acteurs du tourisme en Chautagne, j’ai appris, la semaine dernière, qu’il était question que le site web de l’office de tourisme de Chautagne soit intégré (sans distinction) à celui de l’OT d’Aix les bains.
En fait, cela reviendrait à la disparition pure et simple de la destination Chautagne.

Comme il se doit, j’ai été demandé confirmation auprès de la responsable de l’OT de Chautagne à Ruffieux.
Donc, vraisemblablement, c’est en projet. Il en serait de même pour la page facebook.

Et par extrapolation, je rajoute: et pourquoi pas le local de l’OT à Saumont ? pendant que vous y êtes !!!!!

Lors d’une « soirée bienvenue en Chautagne », organisée par l’OT, 4 lundis sur l’été, j’ai eu l’occasion de discuter avec Marie-Claire Barbier (notre conseillère départementale) et je lui ai demandé si elle pouvait intervenir, pour que ce projet n’aboutisse pas.
Elle m’a répondu qu’ « ils » avaient sondé quelques entrepreneurs de Chautagne, qui y étaient favorable.

Pas difficile de deviner qui. Il suffit de regarder les membres socio-professionnels du conseil administratif de l’EPIC : 6 « GROS » !!!

A se demander s’il n’y a pas confusion entre Office de Tourisme (OT) et Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI)…

En revanche, on se fout complètement de l’avis des quelques 80 adhérents qui restent !!!

Au temps pour moi, depuis que Olivier Rognard a supprimé l’association qui gérait l’ OT, pour en faire un EPIC (gouffre à fric), les adhérents sont devenus des « partenaires »….

Donc, je reprends.
Les partenaires n’ont reçu aucun mail ou courrier de consultation, ni même une info.
Il faudra que je vérifie la définition de « partenaire » sur le petit robert !

D’après un des « GROS » (j’entends un qui pèse dans l’économie chautagnarde), voici la motivation invoquée:

« c’est une histoire de moyen de communication; si on adhère à la marque Riviera des Alpes*, on a tout à gagner »

Comprenez: 5 ou 6 « GROS » vont en profiter; tous les petits , hébergeurs entre autres, seront noyés dans le lac de la riviera.
Triste fin pour la majorité des acteurs du tourisme en Chautagne. 🙁

Petite pensée, également, pour le tourisme dans la communauté de communes du canton d’Albens (CCCA), qui, on le sait tous, se trouve sur les berges du lac…. 😉

Bref, résumons, nos politicards locaux ne dérogent pas à la règle nationale: privilégier les 1% et éviter tout particularisme. 3:(

La Chautagne est une petite région de Savoie que j’aime: nous avons des atouts en tourisme, autres que ceux d’Aix-Les-Bains.
Je ne veux pas qu’elle devienne une banlieue d’AIX ou pire qu’elle disparaisse de la carte.

Dans le cas présent et très vite, je propose:

– que le nom de la page facebook « OT de Chautagne » soit changé en « tourisme en Chautagne », pour que les fans ne soient pas perdus, et que l’on puisse continuer à communiquer sur les évènements se passant chez nous.
Pour rappel, Aix-les-bains n’a aucun droit sur la page facebook de Chautagne, c’était une initiative d’une employée de l’office de tourisme de Chautagne, avant que les politiques de la CCCh et de Aix se rendent comptent de l’importance des réseaux sociaux.

– que vous informiez votre entourage sur le risque de disparition de notre Chautagne,

– la création d’une association de défense de la Chautagne,

– et pourquoi pas une marque « Chautagne » ?  😉

Petite précision:
Je n’en veux pas au « GROS » de vouloir promouvoir leur entreprise en profitant d’un canal de communication.
En revanche, je trouverais souhaitable qu’ils soient un peu plus solidaires avec les autres acteurs du tourisme et étudier une solution qui conviendrait à tous.

*Après « Grand Lac » (pour la CALB), Dord & cie (grands créateurs de marque) ont créé Riviera des Alpes (pour le tourisme); et vous allez voir que le Lac du Bourget (historiquement Lac de Chatillon) pourrait bien être renommé Lac d’Aix les Bains…

Petit glossaire:

CCCh Communauté de Communes de Chautagne
EPIC Etablissement Public Industriel et Commercial

Comme d’habitude, j’attends vos réactions et/ou propositions.
A vous lire

2017-07-25T07:57:06+00:00

About the Author:

Mon métier, c'est la communication. Mais en dehors du job, cela reste une passion: expliquer, transmettre et discuter. Alors, je vous propose de partager nos connaissances sur ce blog.

9 Comments

  1. Anne irunberry 12 août 2016 at 15:22 - Reply

    Alors à quoi aurait-servi ce gros mic-mac d’epic? Nos élus seraient-ils sans suite dans les idées?

    • Sophie Trinquand 12 août 2016 at 15:49 - Reply

      Au contraire, ils avaient tout prévu depuis le début: retirer la gestion de l’OT par l’association, pour avoir, eux, grace à l’EPIC la maitrise totale (élus majoritaires dans le CA), et couper l’herbe sous le pied à toute opposition au projet de rattachement à AIX qu’ils avaient, à mon avis, aussi prévu !
      Le financement n’est pas leur problème puisque « c’est nous qu’on paye » 🙁

  2. ougier 12 août 2016 at 15:30 - Reply

    Bonjour Sophie, pourquoi penses-tu que les plus petits ne pourrons pas bénéficier de la marque et de la promotion?
    Nous serons tous présent dans les docs et sur le site de l’office non?

    • Sophie Trinquand 12 août 2016 at 16:03 - Reply

      Bonjour Christophe,
      l’OT d’aix fait la promotion pour 325 gites/meublés, 7 chambres d’hôte (pas de souci pour toi) et 35 hotels !!!
      contre respectivement 15, 9 et 1 en Chautagne. Ne vois-tu pas que nous serons noyés dans la masse ?
      De plus, les personnes cherchant un logement de vacances à Aix, n’iront pas à 30 kms d’Aix.
      Bref, je crains qu’il n’y ait plus de visibilité sur la Chautagne, à moins que les référenceurs qui s’occupent du site mettent le paquet en mot clés et/ou hashtag, ce dont je doute franchement.

  3. BOSSON 12 août 2016 at 17:23 - Reply

    bonjour Sophie
    que peut-on faire à notre petit niveau?????..la plus part des citoyens de Chautagne ne sont même pas informé…de rien d’ailleurs…!!!!! ou quand ils le sont c’est trot tard…Mais pour rejoindre ton idée, on ne peut même pas confiance à nos élus locaux…Comme les « gros « de la politique..ils .ne regardent que leurs intérêts?????Une fois en place, eux aussi ils s ‘ inquiètent bien peu de ce qui est bon ou mauvais pour nous nous…mais quelle désolation que cette politique « pourrie »….Pour ma par…je nai plus aucune confiance en eux….Aller voter pour de telles personnes???? pourquoi faire?????? A croire qu’ils n’aiment pas leur canton, et qu’il n’y a que la politique politicienne qui les intéresse….quelle déception….quel GACHI…..

    • Sophie Trinquand 13 août 2016 at 06:26 - Reply

      Bonjour M,
      Ne pas informer est une des premières stratégie, pour un politique.
      Je n’ai pas retrouver quel homme politique a écrit: « Si on commence à expliquer aux citoyens, ils vont se renseigner, donc ils vont comprendre et ensuite, ils vont se rendre compte. Et c’est ça le danger ! » 🙁
      Malheureusement, à notre niveau (local), comme tu écris, c’est regrettable et c’est faire preuve d’un grand mépris pour les personnes qui les ont élus.
      Donc, à nous de rester vigilants, de nous regrouper… d’où l’idée d’une association 😉

  4. Pierre ALLARIA 13 août 2016 at 14:07 - Reply

    Transfomé en ÉPIC peu de de temps après l’arrivée de Dord à la mairie d’Aix-les-Bains, l’office du tourisme et du thermalisme (OTT) aixois a-t-il pour autant rempli sa mission ? En 2015, les professionnels aixois ont fait le constat d’un tourisme en berne. En clair, une réponse négative à la question ci-dessus. Et ce malgré des moyens financiers colossaux : de 3 à 4 M€ de subvention municipale annuelle !
    Il faut dire que la ligne directrice donnée par la municipalité, qui a la mainmise sur l’OTT, a été tout sauf claire. Entre le thermalisme à paillettes (un beau raté), le retour au thermalisme traditionnel, le tourisme vert, le tourisme familial, le tourisme sportif … Etc, Aix-les-Bains n’en finit plus d’avoir le cul entre plusieurs chaises. Au point qu’on se demande si la seule chose à laquelle elle parvient in fine, ce ne serait pas de péter dans le vide !
    Dans cette valse hésitation à on ne sait plus combien de temps, voici donc un nouveau pas : la très bling-bling appellation Riviera des Alpes. Un énième positionnement touristique pour Aix-les-Bains, version Ibiza ou Côté d’Azur, on ne sait pas trop. Pour Aix-les-Bains mais aussi, donc, pour ses dépendances. Dans les rangs desquelles on comptera bientôt la Chautagne et l’Albanais, puisqu’il est désormais question de faire un grand office du tourisme à l’échelle de la future grande intercommunalité. On ne voit déjà pas trop bien ce que la marque Riviera des Alpes va pouvoir apporter au tourisme aixois. C’est dire si on ne voit pas du tout quel intérêt la Chautagne et l’Albanais pourraient trouver à voir la promotion de leur tourisme être placée dans les mains aixoises. Si encore ces dernières pouvaient se targuer d’avoir réussi à l’échelle de leur ville. Mais le constat d’un tourisme en berne, ce n’est pas vraiment le constat d’une réussite.
    L’OT aixois vient de se donner 10 ans pour installer sa marque Riviera des Alpes. Autant dire que dans les 10 ans à venir, il ne devrait y avoir que bien peu de place pour le tourisme chautagnard et albanais. Lesquels n’ont pas grand-chose à voir avec la Riviera des Alpes. Aix-les-Bains Riviera des Alpes faisant la promotion de la Chautagne et de l’Albanais ? C’est comme quand Total nous vante les énergies renouvelables : on a du mal à y croire.

    • Sophie Trinquand 13 août 2016 at 14:47 - Reply

      Merci Pierre pour ce commentaire développé.
      Ce qui me fait penser, d’ailleurs, à un aspect que je n’ai pas évoqué dans mon article: le type de clientèle.
      En Chautagne, nous avons une clientèle plutôt familiale.
      Donc, effectivement, je ne crois pas qu’elle soit séduite par une promotion et une marque « blingbling »…

  5. BOSSON 14 août 2016 at 10:43 - Reply

    Un grand « d’accord » avec Pierre..je vais aller plus loin en parlant de rajouter l’Albanais…pourquoi ne pas nous rattacher à la Provence Cote d’Azure,,,,,?????? Leurs intérêts sont tellement grands …peut-être y ont ils pensé….!!!..Ils ont tous raté leur profession ces « comiques politiquarts provinciaux.. »…!!!!!!!…Mais même si nous en sourions…il n’en reste pas moins que si ils en sont là….que nous réservent ils d’autres????? départements, régions, cantons….ils s’en moquent et de nous aussi par la même occasion…que faire ???? moi en tous les cas…je ne sais plus comment réagir à temps de mépris…de la part de nos élus ….

Envie de commenter ?