Elections départementales de mars 2015

/, Elections, Vie civique/Elections départementales de mars 2015

La liste des candidats aux élections départementales est enfin parue, pour les votes du 22 et 29 mars 2015.
Savoie, canton n°6 Bugey savoyard.
Rien que le nom « bugey savoyard » me fait rire, mais bon, passons…

Je tiens à rappeler que, même, si nous ne trouvons pas nos candidats parfaits (le vote blanc existe), il est un devoir de voter: se déplacer aux urnes est important.
Pensez à toutes celles (particulièrement) et tous ceux qui se battent encore, pour avoir ce droit !

Sinon, pour celles et ceux qui n’ont pas vraiment compris ce qui se passait: petit résumé.

La réforme territoriale impose une diminution du nombre des régions ( conseillers régionaux), certes, mais aussi du nombre des cantons ( conseillers généraux).

Et pour que tout le monde comprenne mieux, l’état a changé la dénomination des cantons et de leur élection ! On rêve. 🙁
Les cantons sont élargis, fusés, regroupés, etc… et les élections des conseillers généraux, pardon les conseillers départementaux se font grâce à des élections départementales, mais ce ne sont pas non plus les élections des députés, au niveau du département….
Vous suivez toujours ?

De plus, cette réforme, qui visait à diminuer le nombre de parasites élus ( conseillers régionaux) qui pompent sur nos impôts, va finalement… ne rien changer (sic). 😉
Le nombre des conseillers régionaux (région) ne va pas diminuer ( article du Monde) ; on peut même se demander, si par surcharge de travail, le nombre de leurs secrétaires de cabinet ( et les secrétaires des secrétaires) ne va pas augmenter.

Et les communautés de communes dans tout ça ?
La plupart vont coller, administrativement ET géographiquement, au canton (enfin le conseil départemental).

Donc, si je ne me suis pas trop embrouillée, nous allons avoir QUATRE instances sur un même territoire: la circonscription (les députés), le conseil régional (les conseillers régionaux), le canton (les conseillers départementaux) et la communauté de communes (les conseillers communautaires) . Liste non exhaustive !
Et comme il n’y a pas de mille-feuille sans la cerise dessus, nous avons ôssi, un préfet, presque immuable (si ce n’est immobile), nommé par l’état, qui vient mettre son grain de sable dans les rouages, de temps en temps.

Je pourrais, presque, être heureuse qu’il y ait autant de monde pour s’occuper de nous. 🙂
Malheureusement, il y a peu de chances que nous sachions à qui nous adresser, pour telle ou telle question. Bref, de quoi y perdre son savoyard !

Uderzo et Goscinny étaient visionnaires ou plutôt lucides, il y a déjà  environ 40 ans….

Complément d’information ( le 9 mars 2015):

– Vidéo dans le journal Le Monde

– Extrait de Savoie mag n°26 de février 2015

 

2017-07-25T07:57:09+00:00

About the Author:

Mon métier, c'est la communication. Mais en dehors du job, cela reste une passion: expliquer, transmettre et discuter. Alors, je vous propose de partager nos connaissances sur ce blog.

7 Comments

  1. marie 23 février 2015 at 17:19 - Reply

    Et une instance oubliée: la commune

    pour dire autrement, en France il y a des élus au niveau:

    National
    Les députés ont comme seule fonction: faire et modifier les lois, ce sont des élus nationaux.

    Régional
    Les conseillers régionaux s’occupent uniquement de la région: Rhône-Alpes-Auvergne pour nous, donc une partie de la France. La réforme territoriale donne beaucoup de pouvoir aux régions.

    Départemental
    Les conseillers départementaux (que nous élirons les 22 et 29 mars 2015) eux s’occupent de la gestion du département, à savoir pour nous la Savoie. Ils n’ont pas pour fonction de favoriser le canton dans lequel ils sont élus, mais de gérer judicieusement l’argent de nos impôts versés le département.

    Intercommunal
    La communauté de communes va s’agrandir et posséder beaucoup de pouvoirs (compétences obligatoires).
    Certaines communautés sont à cheval sur deux cantons. Tout près de la Chautagne, les deux Seyssel (Ain et Haute Savoie) et environs, sont en Communauté de Communes.
    La nouvelle communauté de communes doit refléter le bassin de vie.

    Les élus communaux et communautaires décident des communautés de communes avec lesquels ils veulent s’unir. Il n’est pas obligatoire de faire ‘coller’ communautés de communes et nouveau canton. Car les nouveaux cantons sont des territoires, les communautés de communes des bassins de vie.

    Communal
    Les conseillers municipaux gèrent les affaires de la commune, mais déjà beaucoup de compétences communales ont été confiées à la Communauté de Commune…

  2. Trillat 24 mars 2015 at 16:01 - Reply

    Moi ce n’est pas le nom de Bugey savoyard qui me faire rire. D’ailleurs je vois pas pour quelles raisons il faudrait rire. Ca correspond à une dénomination historique et ce n’est pas plus moche que canton d’Yenne ou de Yenne ? Par contre Gazette Castelfortaine, là je me fais pipi dessus tellement c’est chelou. Je crois que plus ringard serait difficile à trouver. Comme quoi les gouts et les couleurs…

    • Sophie Trinquand 24 mars 2015 at 18:37 - Reply

      Désolée, Trillat, que le nom de ce blog vous déplaise.
      Mais entre nous, comme disait Thierry Lhermitte dans les bronzés,  » c’est pas le slip qui compte, mais ce qu’il y a dedans »
      Si vous avez des suggestions pour un autre nom, je vous lirais avec plaisir.

  3. Trillat 30 mars 2015 at 15:14 - Reply

    Ne changez rien, ce n’est pas si mal La Gazette Castelfortaine, c’est disons authentique. Les gens s’habitueront aussi au canton du Bugey Savoyard. Mais quoi le Bugey en Savoie, qu’est ce donc cette histoire ?? Ben ouvrez vos livres d’histoire…

  4. Sophie Trinquand 30 mars 2015 at 16:44 - Reply

    Merci pour votre bénédiction, Trillat 😉
    Oui le Bugey a « eu été » savoyard, au même moment que Genève l’était, à l’époque de la Maison de Savoie.
    Je trouve seulement que le nom n’était pas vraiment approprié, de nos jours, alors que le Bugey est français, pardon dans l’Ain … 🙂
    Mais comme vous dites, on s’y habituera.

  5. marie 31 mars 2015 at 12:38 - Reply

    Il me semble que c’est M Gaymard , président UMP du conseil général de Savoie, qui a porté réclamation car le nom canton de Yenne…, attribué par l’état ne lui convenait pas!!!
    A vérifier!

Envie de commenter ?